Tél : 04 94 48 87 74

Interview Formatrice : Charlotte Loubier

Nous profitons de ce temps de confinement pour vous présenter un peu plus notre équipe pédagogique. Après le premier portrait de la semaine dernière, nous vous proposons aujourd’hui de mieux connaitre une nouvelle formatrice,Charlotte Loubier.

Très à l’écoute des nouvelles technologies, Charlotte propose de nombreux modules en distanciel notamment sur les thèmes du “Management en temps de crise” ou “Motiver ses collaborateurs à distance”.

Bonjour Charlotte, pourrais-tu tout d’abord nous en dire plus sur toi ?

Diplômée d’une grande école de commerce, j’ai démarré ma carrière dans la restauration événementielle puis dans l’hôtellerie-restauration de luxe à des postes commerciaux et managériaux. Fort d’une expérience d’une dizaine d’année dans ce milieu, je me suis lancée à mon compte en 2016 pour accompagner les entreprises dans leur gestion et leur développement. Je me suis donc formée à la pédagogie et ai fait mes premiers pas en tant que formatrice pour adultes. La transmission et l’accompagnement sont des valeurs qui me tiennent particulièrement à cœur tant au niveau professionnel que personnel.

Tu es partenaire d’Horizon RH, en quoi cela consiste t’il ?

J’ai la chance de travailler chez Horizon RH où l’énergie, la bienveillance et le professionnalisme sont omniprésents. C’est un véritable travail d’équipe autour des besoins des entreprises avec qui nous travaillons. C’est tout d’abord une écoute franche et attentive pour pouvoir répondre au plus juste à la demande de nos partenaires ; et ensuite un travail de recherche et de construction pédagogique précis, actuel et varié pour favoriser l’apprentissage de nouvelles compétences.  

Quelles sont tes domaines de prédilection ?

Le management, la gestion client et la stratégie commerciale dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie-restauration mais aussi de manière transversale dans tous les secteurs d’activité.

Comment vois-tu ton métier de formatrice ? Son évolution ?

Le métier de formateur ne se limite pas à la transmission de compétences. Alors même si le e-learning se développe et fait partie de l’avenir de la formation, je pense que le formateur a un véritable rôle d’accompagnement, de coach et donc de rapport humain et d’échanges physiques qui ne créent pas les mêmes rapports qu’un contact virtuel ou à distance. Je crois donc encore dans le futur, à la formation en présentiel.

Quelles sont tes motivations pour ce métier ?

Les échanges, les rencontres mais aussi le challenge perpétuel du métier de formateur qui doit sans cesse se renouveler et affiner lui-même ses propres compétences.

Le confinement m’a notamment permis de mettre en place de nombreux modules en rapport avec les attentes des entreprises.